vendredi 13 avril 2007

La FTQ et les accommodements raisonnables

Lors de son Conseil général du 16 février dernier, la FTQ a voté une résolution sur le sujet des accommodements raisonnables pour motifs religieux. Les délégués y ont dénoncé à la fois les dérapages qui se font au nom de l’accommodement raisonnable au sein de nos institutions publiques, mais également le caractère démagogique qui entoure le débat. D’emblée, la FTQ demande aux gouvernements québécois et canadien d’affirmer clairement le caractère laïque de l’État, et de donner des directives claires aux administrateurs des institutions publiques pour éviter les « faux » accommodements raisonnables pour motifs religieux.

D’autre part, la FTQ dénonce le climat d’intolérance à l’égard des communautés immigrantes qui se camoufle trop souvent derrière le débat. Il a aussi été souligné que les demandes d’accommodements raisonnables viennent principalement des groupes d’obédience chrétienne plutôt que des groupes religieux issus de l’immigration récente. Le Conseil général de la FTQ a donc fait un appel à la vigilance de ses membres afin d’éliminer les manifestations d’intolérance dans les milieux de travail.

Finalement, la résolution engage la FTQ à collaborer activement aux travaux de la Commission Bouchard-Taylor qui fait enquête sur la question, et à faire un état de la situation sur la présence d’accommodements raisonnables pour motifs religieux dans les milieux de travail.

Source : Le Monde ouvrier

1 commentaire:

La plume a dit...

Quelle démarche intelligente, et quels constats importants à faire et nécessaires à diffuser. Bravo ;)