lundi 4 juin 2007

Le secteur municipal du SCFP en campagne

«Les services municipaux et les employés qui y travaillent sont attaqués de toutes part: partenariats public-privé, sous-traitance, privatisations, dénigrement sur la place publique, préjugés, etc., avance la présidente du Conseil provincial du secteur municipal du SCFP, Marjolaine Boutin. Il est temps de répondre à ces manoeuvres. Nous voulons rappeler l’importance et l’avantage d’avoir, partout au Québec, des services municipaux publics au service des citoyens».

Le plus grand syndicat du secteur municipal au Québec n'a pas lésiné sur les moyens, avec une vaste campagne de pub décliné en deux temps. Après une première vague, en septembre, ayant pour thème On est là pour vous! le SCFP récidive sur le thême des PPP (en ajoutant simplement Le privé est là pour qui? a son premier slogan). Pour faire passer son message, le syndicat n’y va pas de main morte : panneaux d’affichage dans sept régions pendant quatre semaines, publicités radio en français et en anglais dans 27 stations pendant trois semaines, et une présence dans plusieurs journaux régionaux. Pour rendre tout cela possible, les membres ont acceptés une cotisation spéciale de 1$ par semaine, pendant 20 semaines (ça commence à faire des bidous!).

Je suis de ceux qui croient que les syndicats doivent "communiquer" plus. Par là j'entend expliquer à leurs membres, et à la population, le sens de leurs positions et les tenants et aboutissants de leurs combats. Bref, je pense que les syndicats ne devraient pas hésiter à jouer un rôle à la fois pédagogique et politique. Je suis toutefois sceptique face à cette nouvelle mode qui réduit la communication à de la vulgaire publicité. Qu'en pensez-vous?

Ci-dessous, vous trouverez les principaux documents relatifs à cette campagne.

Publicités radio (MP3)
Cliquer pour entendre la publicité radio en français
Cliquer pour entendre la publicité radio en anglais

Publicités radio de la seconde phase (MP3)
Cliquer pour entendre la publicité en français
Cliquer pour entendre la publicité en anglais

Dépliant (pdf)
Cliquer pour accéder au dépliant de la campagne

Affiche (pdf)
Cliquer pour accéder à l'affiche

Publicités journaux (pdf)
Cliquer pour accéder à la publicité écrite française, première version
Cliquer pour accéder à la publicité écrite française, seconde version
Cliquer pour accéder à la publicité écrite anglaise, première version
Cliquer pour accéder à la publicité écrite anglaise, seconde version

Source: SCFP

1 commentaire:

L'anti-polémiste a dit...

Le problème est que les médias sont manipulés que ce soit écrite, télévisuel ou bien radio-diffusionnel. Dorénavant pour passer un message clair il faudra payer, donc c'est le pourquoi des publicités.
Pourquoi pensez-vous que les syndicats ne donne plus autant d'entrevue? Parce que sur une entrevue de 15 minutes, il y en reste seulement que 30 à 40 secondes qui est diffusé. Et de ces 30 à 40 secondes, l'information est manipulé.
Ne soyez pas dupe, avec TVA, journal de Montréal et Canoë ce n'est pas là que vous trouverez une nouvelle objective avec des laquais Québékoriens et que dire de la très prestigieuse Presse qui abrite des caniches du marais.
Malheureusement il ne reste plus de grand organes de presse pour vraiment informer le peuple. Que voulez-vous, on aime mieux endormir le peuple avec des émissions vide tel que le Banquier, Occupation double, Loft story et tout autres fast-view. Que d'informer le peuple à savoir qu'ils se font FOURRER.
Pour ma part, j'ose espérer que Le Devoir est un peu plus objectif.