jeudi 8 novembre 2007

Le mépris

Imaginez que vous apprenez dans le journal que vous perdez votre job. Imaginez que, cinq jours plus tard, votre patron n'a toujours pas répondu à vos questions sur pourquoi vous perdez votre job ni sur ce ui vous arrivera. Vous seriez en beau joual vert, non? Et bien, c'est ce qui arrive aux syndiquéEs du Maxi de Mont-Joli. Les syndiquéEs dénoncent donc le mépris et le manque de respect en leur égard (voir le communiqué de la CSN).

1 commentaire:

Abdul-Rahim a dit...

Quelle dommage, pour apprendre dans un journal.