samedi 9 février 2008

Se rendre à l'évidence...

Il faut se rendre à l'évidence, ce blogue est moribond. J'ai eu beaucoup de plaisir à l'animer pendant un an, mais là, force est de constater que les contributions se font rares (5 en deux mois!). Ce message, le 626ème sera le dernier. Je tire la plogue.

(voilà, c'était l'essentiel de l'information, le reste n'est que blabla explicatif et plogue pour d'autre chose)

Quand j'ai commencé «Sur les lignes», je faisais une chronique syndicale à la radio. Le blogue me permettait d'en donner plus, de traiter de sujets que je n'avais pas le temps de traiter à la radio et de sauver du temps (j'avais juste à piocher dans le blogue avant de faire ma chronique).

Sauf que là, il n'y a plus de chronique (il n'y a plus d'émission du matin à CKIA, donc plus de chronique...). J'ai continué le blogue et c'est devenu un projet en soi.

En chemin, je me suis rendu compte que j'avais aussi envie de jaser de politique, de faire dans le commentaire éditorial et de parler d'autre chose que de syndicalisme. J'ai donc ouvert un autre blogue expérimental (Québec Rouge et Noir).

Puis, les choses évoluant, j'ai convaincu mes camarades de faire une émission de radio et un blogue. C'est Voix de faits. Ça me prend beaucoup de temps. Le temps, en fait, que je pouvais consacrer à «Sur les lignes».

Moi je ne suis pas syndicaliste, en fait je ne suis même pas syndiqué (je travaille en défense de droits, dans le communautaire). Je faisais «Sur les lignes» on the side, dans mes temps libres. C'était un trip politico-journalistique. Sauf que là, avec la job, la militance, les enfants, je n'ai juste plus le temps!

Je préfère donc arrêter de me mentir et tirer la plogue sur le blogue. Je vais le laisser en ligne parce qu'il y a beaucoup de visites à cause de google (d'ailleurs, je me demande sincèrement combien j'avais de vrais lecteurs parce que, franchement, l'immense majorité aboutissait ici par hasard). Ça fait des archives sur les luttes syndicales de 2007.

Si jamais le coeur vous en dit, vous pouvez continuer de me lire sur Voix de faits. C'est un blogue politique (tendance rouge et noire) mais ça parle aussi beaucoup de luttes sociales (donc aussi de syndicalisme...). Par contre, c'est plutôt centré sur Québec.

Libellés :

9 commentaires:

À 11 février 2008 à 01:05 , Blogger simsrebelle a dit...

Une lourde perte (bonne version)

Je suis franchement attristé de vous perde. Vous êtes le seul à vraiment traiter du syndicalisme québécois. Je suis un fidèle lecteur de votre blogue depuis deux ans. Votre blogue représente la seule source neutre d'information médiatique exclusivement syndicale.

Je vous demande de revenir sur la mort de votre blogue.

Merci

Syndicalement votre,

Stéphane Simard
SREM SCFP 306

 
À 11 février 2008 à 10:59 , Blogger Renart L'éveillé a dit...

Étant donné que ce n'est pas vraiment une vraie fin je vais te souhaiter bonne continuation!

 
À 12 février 2008 à 12:48 , Blogger Mathieu a dit...

Dommage, ce blogue était une excellente source d'information sur le monde syndical au Québec.

Bonne chance pour les projets futurs.

 
À 12 février 2008 à 17:51 , Blogger Tetoine a dit...

Disons que je peux te comprendre... ayant moi aussi ralenti mon blogue dernièrement.

J'espère que d'autres pourront reprendre le flambeau de l'incroyable travail de recherche que tu effectuais.

Au fait, outre CNW, je suppose que tu avais développé une routine pour aller récupérer toute cette information... Si le coeur t'en dit, j'aimeraisbien connaître tes références, par courriel ou ici.

Bon boulot et bonne chance pour la suite avec Voix de fait !

 
À 12 février 2008 à 20:32 , Blogger Nicolas a dit...

Il s'agit de tout lire, systématiquement.

D'abord les communications officielles. Les syndicats sont des institutions qui communiquent énormément. il faut trouver le moyen de lire les communiqués de presse.

CNW offre une ressource merveilleuse qui s'appelle le service Sentinelle. Ça permet de recevoir dans sa boîte courriel tous les communiqués des "entreprises" qu'on a soit même sélectionné. Concrètement, tu reçois exactement la même info que les journalistes à peu près en même temps qu'eux (avec peut-être une heure ou deux de décalage). Et c'est gratuit. Par contre, ça peut être encombrant à la longue...

Sinon, les principaux sites syndicaux, mais pas tous, offrent des fils RSS pour se garder à jour. Ces sites permettent souvent de compléter l'information contenue dans les communiqués.

Voilà pour l'information brute.

Ensuite, il faut lire la presse syndicale. Ça c'est assez simple, il ne s'en produit pas tant que ça et ça ne sort pas souvent. La plupart des journaux sont disponibles sur internet et l'abonnement papier est souvent gratuit.

Dans le même ordre d'idée, il faut aussi lire ce qui se publie de critique dans la presse alternative. L'aut'journal, À babord, Presse toi à gauche et les trucs du PCQ et du PCR.

Aussi, une bonne connaissance de l'histoire syndicale ne nuit pas à l'analyse. Ça prend quelques ouvrages de référence à la maison.

Dans le doute, ou pour compléter une information, il ne faut jamais hésiter à prendre le téléphone et appeler au numéro en bas des communiqués. Je l'ai fait de temps en temps et ça m'a évité de dire des niaiseries.

Finalement, avec le temps, il se développe un réseau de contact chez les permanents. Je sais que tu en a déjà quelques uns mais je te dirais que chaque centrale et chaque grand syndicat indépendant a son Danny... ;-)

Bon allez, à ciao.

 
À 19 février 2008 à 10:30 , Blogger jean-pierre a dit...

Je trouve ca ben plate. J' aimais beaucoup ton blogue. je suppose que ca va me decider à partir le mien mais le probleme c'est que j'ai pas ton indépendance face aux machines syndicales parce que je suis un salarie de la CSN. C'était rafraichissant et très enrichissant pour moi de lire le point de vue d'un partisan des syndicats vu de l'extérieur.

jp

 
À 14 mars 2008 à 09:59 , Blogger NoPasaran1886 a dit...

Tu faisais de lexcellent travail.
Ce blog était utile.
Anyways, tes un homme libre, alors fais ce que tu veux.

- Maxime/François/Whatever
nopasaran1886@...

 
À 11 avril 2008 à 15:16 , Blogger Olivier Tremblay a dit...

Je le visitais de temps à autre ce blogue et je l'appréciais, mais à l'évidence, c'est fort exigeant de le fournir régulièrement. Nous sommes arrivés à la même conclusion... www.lapoutinegeante.blogspot.com

 
À 20 avril 2008 à 09:21 , Blogger Beizerno a dit...

Je ne visitais pas le blogue, mais je t'écoutais à l'émission de CKIA et te lisait dans tes collaborations et sur Presse-toi à gauche.

La pertinence de tes articles, le fait de lever le voile sur des conflits peu couverts et une écriture impétueuse, c'est ce que j'ai aimé de tes interventions.

Merci.

 

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil

Who links to me?